Pour ceux qui veulent avoir une vue d’ensemble sur la ville de Nîmes, une visite de la tour Magne s’impose. Souvent assimilée à l’époque gallo-romaine, la tour date en réalité de l’âge de Fer. Grâce à ses différents occupants, elle changea constamment de visage et de taille, et devient de ce fait la preuve de la richesse historique nîmoise.

tour magne à Nîmes

Une tour mystérieuse

A ce jour beaucoup de questions restent sans réponse en ce qui concerne la tour Magne, surtout en rapport avec son utilité. Vu sa hauteur, les historiens supposent qu’à l’époque gallo-romaine, elle servait probablement de tour de guet parce qu’elle se situe sur l’endroit le plus élevé de Nîmes, le mont Cavalier. C’est probablement pour cela que les Romains ont doublé la hauteur de la construction initiale. Mais la complexité et les soins apportés à la construction laissent supposer que la tour n’était pas utilisée qu’à des fins militaires. Cela dit, pendant la guerre de Cent Ans, elle faisait pleinement partie des remparts de défense de la ville.
Même si la tour était à son apogée sous la domination romaine, les augustins n’ont fait qu’améliorer l’ouvrage. A sa place se trouvait déjà un édifice celte d’une hauteur de 18m datant de l’âge de Fer. Les bâtisseurs romains ont alors doublé sa hauteur pour atteindre 36m réparties sur 3 niveaux. De nos jours, il n’en reste plus que deux, mais la tour domine toujours Nîmes du haut de ses 32,50m.

Informations pratiques

La tour Magne se situe sur la place Guillaume Apollinaire. Pour y accéder, il faut passer par les Jardins de la Fontaine et continuer à pied. Ouverte du lundi au dimanche, il y a tout de même des horaires à respecter. Les heures d’ouverture sont rythmées par les saisons. Ainsi, en été, elle ouvre assez tôt et ferme assez tard, de 9h20 à 20h. En plein hiver, c’est entre 10h et 16h30 avec une petite pause de 13h à 14h. Pour ceux qui désirent en savoir plus, il est possible de recourir à des visites guidées. On peut également y trouver des panneaux retraçant son histoire. Le prix d’entrée est de 3,5€ en plein tarif et de 3€ en tarif réduit.
A retenir : ne pas oublier de mettre de bonnes chaussures de marche et un appareil photo. La tour n’est accessible qu’en gravissant une centaine de marches. Mais les visiteurs seront récompensés de leurs efforts par une vue panoramique de la ville de Nîmes.

Images de Allison Meier et Carole Raddato