Avec ses 800 ans d’histoires, la Tour de Constance à Aigues-Mortes est la preuve qu’il y a des édifices que l’on construit pour durer. Erigé en temps de croisade, cet édifice jouait un rôle stratégique dans la politique de défense, mais également de conquête du royaume de Louis IX. Ceux qui aiment les péripéties de croisés et des templiers ont tout intérêt à visiter cet endroit.

tour constance à Aigues Mortes

Sur le chemin des croisades

La création de la tour (1242 – 1254) est intimement liée aux croisades, mais également à la protection des côtes françaises. Comme la destination des croisés était Jérusalem, les Français qui voulaient faire ce voyage devaient prendre la mer. Mais à cette époque, c’était surtout les marchands italiens qui avaient main basse sur le transport. Afin d’avoir un accès direct sur la méditerranée et donc faciliter le voyage des pèlerins, le roi Louis IX fit construire des remparts et un port. La Tour de Constance est construite sur les ruines de la tour Matafère réalisée sous les ordres du roi Charlemagne pour protéger les pécheurs et les ouvriers salins d’éventuelles invasions.

Que découvrir dans la tour ?

Du haut de ses 33 mètres, la tour est un excellent observatoire pour tous ceux qui veulent avoir une vue en entier sur les remparts d’Aigues-Mortes. On peut encore y voir la salle des chevaliers et les cachots où le roi Philippe le Bel fit emprisonner des templiers. Plus tard, vers la fin du 17ème siècle, on y avait enfermé des protestants. Après avoir parcouru de longues marches, les visiteurs pourront atteindre la terrasse qui abrite la tourelle qui servait de phare. A ne pas manquer également, le magnifique pont à trois arches qui enjamba une douve et qu’il faut parcourir pour atteindre le logis.

Informations pratiques

La tour Constance se situe sur la Place Anatole France en Aigues-Mortes. Elle est ouverte au public tous les jours de la semaine de 10h à 19h. Il est possible de faire des visites libres ou des visites guidées disponibles en plusieurs langues, d’assister à des conférences ou de participer à des ateliers. Pour les tarifs, c’est 8 € en plein tarif et 6, 5 € en tarif réduit. Le tarif réduit est également accessible au groupe de plus de 20 personnes. Les visites sont gratuites pour les handicapés, les sans-emplois et les moins de 25 ans. La tour et les visites sont également aménagées pour recevoir les personnes handicapées mentalement ou physiquement et un parking se trouve à proximité.

Photos de Allie Caulfield