Difficile d’imaginer Nîmes sans ses arènes millénaires. Avec son magnifique couronnement, ses colonnes, ses arcades et son immense parvis, c’est une visite qui vaut le détour. L’amphithéâtre a été savamment restauré et est actuellement ouvert aux visites et à diverses manifestations culturelles.

les arenes de nimes

Petite histoire

Les arènes de Nîmes ont été achevées au 1er siècle alors que cette partie de la France était encore sous la domination romaine. A l’époque, on y faisait surtout des combats de gladiateurs jusqu’en l’an 404. Après, l’édifice a tour à tour été transformé en château, en village fortifié, en quartier de résidences privées avant de retrouver sa nature d’arènes en 1812. C’est grâce aux prix d’entrées des différentes manifestations que la ville entretient la construction actuellement. Cette attention lui vaut d’ailleurs le titre d’arènes antiques les mieux conservées au monde. Depuis 1840, la structure a été classée monument historique en France, mais jusque-là, elle n’a pas encore été intégrée dans les patrimoines de l’UNESCO.

Quand visiter les arènes de Nîmes ?

C’est également l’une des arènes antiques les plus actives qui soient. Loin d’être inaccessible et intouchable, elles occupent une partie importante de la vie culturelle nîmoise. Malgré le statut de monument historique, elles accueillent différentes manifestations en été comme en hiver (corridas, concerts, défilés, reconstitution historique, courses camarguaises…) Assister à l’un de ses évènements donne donc déjà accès à cette impressionnante construction. Cela dit, il n’y a pas mieux que les visites loin des foules. Heureusement, en dehors des manifestations, les arènes sont ouvertes aux visiteurs avec 3 visites guidées par jour. A voir absolument, la vue panoramique sur la ville de Nîmes sur les sommets de la couronne.

Informations pratiques

Avec ses 133 m de long, 101 m de large et sa hauteur de 21 m, il est assez facile de se diriger vers les Arènes une fois au centre de Nîmes. Entourées par le Boulevard des Arènes, elles sont desservies par plusieurs routes comme le boulevard Victor Hugo ou la rue Alexandre Ducros. Un parking souterrain se trouvant sur le boulevard de Bruxelles permet de se garer facilement. Une gare TGV se trouve également à 5 minutes de marches.
En dehors des manifestations, les lieux sont ouverts en hiver de 9h20 à 17h. Au printemps et en automne, de 9h à 18h30 et en été, de 9h à 20h. Les tarifs sont de 10€ pour le plein tarif et 8€ pour le tarif réduit. A noter qu’il est possible d’avoir les billets en ligne et qu’une visite guidée dure environ 45 minutes.

Images de Wolfgang Staudt