Vieille cathédrale de la ville d’Uzès, la cathédrale Saint-Théodorit dispose d’un certain charme pour séduire les visiteurs. Lors de la visite de cette cathédrale romane, le touriste ne peut manquer d’apprécier la magnifique tour Fenestrelle ou encore l’orgue ancien qui se trouve à l’intérieur de la cathédrale. Magnifiquement restauré et entretenu, ce dernier est d’ailleurs classé comme monument historique.

cathédrale saint théodorit uzes

Un lieu, riche en histoire

La construction de la cathédrale a eu lieu en 1090 à la place d’un temple romain. Édifice religieux, la cathédrale n’a pas échappé à la croisade des Albigeois en 1177. Les dégâts qui y ont été occasionnés furent réparés lors de la reconstruction au XIIIe siècle. Le même scénario s’est ensuite reproduit lors des guerres de religion ; la cathédrale fut détruite le 13 mai 1563. La destruction la plus totale subite par le monument religieux fut celle de 1621.
La cathédrale telle qu’on la connaît aujourd’hui fut construite en 1642 et les travaux ont duré 21 ans. Elle est un témoin non seulement de l’histoire de la région, mais aussi des impacts de la religion dans cette contrée.

La Tour Fenestrelle

De la place de la Cathédrale, on peut avoir une magnifique vue sur la Tour Fenestrelle. Construite par l’école lombardo-romane, cette tour est unique en son genre. En France, il n’existe aucun autre campanile rond. Les six étages de la tour forment une hauteur de 42 mètres, érigés au début du XIIe siècle sur une base de forme carrée. Véritable chef-d’œuvre d’architecture jusque dans ses moindres détails, la Tour Fenestrelle d’Uzès impose le respect et l’admiration des visiteurs et des connaisseurs.

Un lieu de pèlerinage

La cathédrale d’Uzès déplace les foules pour sa beauté, mais aussi car c’est un lieu de pèlerinage. Une plaque descriptive située à l’entrée de l’édifice chrétien reprend les informations utiles à ce sujet. Le martyr Saint Théodorit ou Théodoret était un prêtre d’Antioche qui fut persécuté par l’empereur Julien l’Apostat vers l’an 362.  Les églises occidentales lui rendent hommage le 23 octobre, alors que les églises orthodoxes le célèbre le 3 mars.

Images de Jean Louis Zimmermann