La Tour Carbonnière est un point de passage important pour ceux qui veulent se replonger dans le passé médiéval d’Aigues-Mortes. Seule voie d’accès à la ville d’Aigues-Mortes surtout au Moyen Age, c’est un lieu stratégique qui avait suscité la convoitise de nombreuses communautés depuis des religieux jusqu’aux hauts personnages de l’Etat. Intégrée aujourd’hui dans le domaine de la réserve naturelle de la Camargue Gardoise, la vue qu’elle offre est tout simplement spectaculaire.

tour carbonnière aigues mortes

Une tour stratégique

Construite au même moment que les remparts de la ville d’Aigues-Mortes, c’est-à-dire vers la fin du 13ème siècle, la Tour Carbonnière servait de tour de guet. Il servait également de lieu de passage pour toutes les personnes qui voulait entrer ou sortir de la ville. Le seul moyen d’atteindre Aigues-Mortes sans cela était de passer par les eaux ou de ramper dans les marais. Après sa construction, la gestion du tour était attribuée aux moines Psalmodi. Ils pouvaient occuper les lieux, mais en échange, ils devaient l’entretenir. Pour cela, ils pouvaient se servir de l’argent issu du péage. Si au début, c’était surtout les non-habitants d’Aigues-Mortes qui devaient payer un droit de passage, au début du 15ème siècle, il n’y avait plus d’exception.

La tour rapporta alors tellement d’argent, que les gouverneurs, capitaines et commandants en charge de l’édifice ne se génèrent pas pour se servir pour leurs besoins personnels pendant plusieurs dizaines d’années. La Carbonnière connut également les affres de la guerre et s’était fait canoniser à deux époques différentes après avoir été un lieu de combat sanglant pour en avoir le contrôle jusqu’à la fin de la Première Guerre civile. En 1970, la tour a failli être démolie parce que le chemin était trop étroit. Mais les architectes ont eu cette idée ingénieuse de la contourner pour pouvoir la préserver d’où sa forme un peu particulière.

Organiser une visite à la Tour Charbonnière

Pour ceux qui veulent bénéficier d’une vue panoramique sur les marais de la petite Camargue, alors rendez-vous sur l’Ancienne route d’Aigues-Mortes. Il est possible d’y venir à pied, l’occasion d’admirer la richesse de la faune et la flore du 14ème Grand Site de France. On peut également s’y rendre en voiture. D’ailleurs, à quelques mètres de l’édifice, relié par un petit ponton en bois, il y a un parking pour se garer. Depuis janvier 2014, la tour Carbonnière est ouverte à tout public gratuitement tout au long de l’année et accessible à toutes heures.

Photos de Allie Caulfield et Alehins