Si le passé médiéval aigues-mortais devait se refléter en un seul point, ce serait la Tour Carbonnière. Ce point de passage stratégique constituait au Moyen-Âge le seul accès à la ville d’Aigues-Mortes. Religieux et notables de l’époque convoitaient grandement ce bastion. Située sur le domaine de la réserve naturelle de la Camargue Gardoise, la Tour Carbonnière offre une vue époustouflante sur l’un des plus beaux paysages d’Occitanie.

tour carbonnière aigues mortes

Une tour stratégique

Construite au même moment que les remparts de la ville d’Aigues-Mortes, c’est-à-dire vers la fin du XIIIe siècle, la Tour Carbonnière servait de tour de guet. Elle représentait également de lieu de passage pour toutes les personnes qui voulaient entrer ou sortir de la ville. Le seul moyen d’atteindre Aigues-Mortes sans cela était de passer par les eaux ou de ramper dans les marais. Après sa construction, la gestion du bastion fut attribuée aux moines Psalmodi. Ils pouvaient occuper les lieux, mais en échange, ils devaient l’entretenir. Pour cela, ils utilisaient l’argent issu du péage. Si, au début, c’était surtout les non-habitants d’Aigues-Mortes qui devaient payer un droit de passage, au début du XVe siècle, il n’y eut plus aucune exception.

La tour rapporta alors tellement d’argent que les gouverneurs, capitaines et commandants en charge de l’édifice puisèrent allègrement dans le butin pour leurs besoins personnels pendant plusieurs dizaines d’années. Au fil des siècles, La Carbonnière fut le théâtre de combats sanglants et faut assaillie à coups de canon pour en prendre le contrôle. En 1870, la tour faillit même être démolie parce que le chemin était trop étroit pour acheminer les marchandises. Mais les architectes eurent l’idée ingénieuse de contourner l’édifice pour pouvoir le préserver.

Organiser une visite à la Tour Carbonnière

Pour ceux qui veulent bénéficier d’une vue panoramique sur les marais de la petite Camargue, rendez-vous sur l’ancienne route d’Aigues-Mortes. Il est possible d’y venir à pied, l’occasion d’admirer la richesse de la faune et la flore du 14e Grand Site de France. On peut également s’y rendre en voiture. D’ailleurs, à quelques mètres de l’édifice, relié par un petit ponton en bois, un parking est accessible. Depuis janvier 2014, la Tour Carbonnière est ouverte à tout public gratuitement, tout au long de l’année et à toute heure.

Photos de Allie Caulfield et Alehins