A Aigues-Mortes, il n’y a pas que des remparts et des marais. Il y également des amoureux de véhicules en tout genre qui n’hésitent pas à les collectionner, voire même à créer un musée juste pour les montrer aux publics. Etant donné qu’Aigues-Mortes est surtout connu pour ses vestiges historiques, le musée du Tacot offre un beau contraste avec l’atmosphère de la ville en général. Des passionnés de véhicules du monde entier n’hésitent pas à faire le voyage juste pour admirer cette impressionnante collection privée.

Musée du Tacot à Aigues Mortes

La passion d’une vie

Le musée du Tacot d’Aigues-Mortes appartient à René Albert, un passionné de voitures anciennes qui ont la particularité d’être très rares et difficiles à trouver. Plutôt discret, le musée existe pourtant depuis une quarantaine d’années et provoque le plus souvent la surprise à tous les visiteurs d’Aigues-Mortes qui ne s’y attendent probablement pas. Son propriétaire est un amoureux des voitures qui leur a voué pratiquement sa vie. Il avait commencé sa collection à 27 ans. Avant d’ouvrir son musée, il exerçait le métier de tapissier-sellier. Célèbre dans le monde entier pour cela, il expose fièrement dans son antre ses photos de compétition. En parallèle, il restaurait de vieilles voitures pour son usage personnel. René Albret n’a ouvert son musée qu’après sa retraite. Le musée était auparavant le garage d’un carrossier.

Que voir dans le musée ?

La DS cabriolet de 1963 signée par Chapron est probablement celle qui attire le regard en premier. Elle ne pourra que provoquer l’admiration dans les yeux des connaisseurs. On y trouve également un Madison anglais de 1976 ou encore une Fiat 508 Balilla ainsi qu’une Citroën C3 datant de 1925 entre autres. Mais exposer les œuvres des autres ne suffit pas au propriétaire du musée. L’une de ses fiertés est son cabriolet roadster qu’il avait fabriqué lui-même à part le moteur. La collection personnelle d’Albert ne se limite pas qu’à ses quelques dizaines de voitures. On y trouve également des motos, des vélos, et même une motoneige. Il est bon de retenir que la plupart des véhicules exposés datent de la période d’avant-guerre, ce qui augmente leur indice de rareté.

Pour bien visiter le musée

Le musée des Tacots d’Aigues-Mortes se situe au 167, avenue du Pont-de- Provence. Il est ouvert tous les jours de 9 h à 12 h 30 et de 14 h 30 à 19 h. Et le petit bonus, l’entrée est complètement gratuite. Ne manquez donc pas d’ajouter cette visite à votre to-do list lors d’un séjour à Aigues-Mortes.

Photos de mic