Phare de l’Espiguette, plage de l’Espiguette, Seaquarium du Grau du Roi… nombreux sont les sites et patrimoines culturels qu’il faudra découvrir durant un passage (week-end ou vacances) dans la région. Pourquoi ne pas intégrer dans le tour de la ville la visite du Monument des morts de la Première Guerre Mondiale et d’Afrique du Nord ? Un site qui a tout son importance dans le rôle qu’ont joué les militaires et les enfants de Grau du Roi morts pour la France.

monuments aux morts de Grau du roi

Un monument à la mémoire des enfants du Grau du Roi

Le monument aux morts de la ville de Grau du Roi se trouve au bout d’une merveilleuse petite allée, jonchée de fleurs colorées. Les morts qui y sont commémorés sont ceux de la première guerre mondiale ainsi que ceux morts en Afrique du Nord. A la mémoire de ces personnes, la sculpture en pierre artificielle érigée porte la mention : « A la mémoire glorieuse des enfants du Grau du Roi morts pour la France 1914-1918 ».
Sur une colonne surplombant le square et les alentours se dresse une femme portant un drapeau. Tout de blanc et lisse, elle est à l’image même de Marianne au bonnet. La femme porte par ailleurs une couronne funéraire avec des palmes entremêlés, symbolisant les morts. Aux alentours, on observe des bornes et des chaînes, sécurisant le monument.

Un monument à la mémoire des militaires morts en Afrique du Nord

« 1959-1962 Afrique du Nord, A la mémoire de tous nos camarades tombés en Algérie, Maroc et Tunisie ». Un autre monument à la mémoire des militaires morts en guerre est également installé au Grau du Roi, à la sortie du centre-ville et le quartier du Boucanet. Installé devant le cimetière, un monument à la forme d’un palmier ne manque pas d’attirer le regard des visiteurs.
Réalisé par Juan Sala en 1973, la forme du monument évoque l’Afrique. Par ailleurs, il comporte divers dessins : celui de la France et de l’Afrique où sont inscrits les noms des principaux lieux, le dessin d’un bateau menant d’un pays à l’autre ainsi que le dessin d’un chameau dans le désert avec le soleil où se sont combattus les soldats. En souvenir, une urne contenant de la terre des cimetières d’Afrique du Nord a été déposé devant le monument.

Images de Julien Carnot